Les intervalles de musique

Bonjour cher lecteur/lectrice! Est-ce que vous avez déjà entendu parler des intervalles? Dans le monde de la musique, ils sont extrêmement importants. Ils ont énormément de bienfaits, voici les principaux.

Pourquoi se former aux intervalles?

  • Améliorer son oreille interne
  • Retranscrire plus facilement des morceaux
  • Etre un meilleur lecteur de partitions
  • Comprendre la relation entre les différentes notes du clavier
  • Etre plus créatif dans une improvisation

Avant de commencer, je tiens à être honnête: la formation aux intervalles nécessite du temps et un investissement personnel non négligeable. Mais croyez-moi, ça en vaut la chandelle!

Attention!

Si vous n’avez jamais étudié les intervalles, je ne peux que vous inciter à regarder la vidéo dédiée à cette leçon. Les intervalles étant avant tout des sons musicaux, vous aurez à mon avis plus de facilité à comprendre le concept général si vous les entendez.

Cet article vous servira de référence lors de votre apprentissage, ainsi que de complément à la vidéo. Finalement, je déconseille également de commencer à apprendre les intervalles sans avoir lu l’intégralité de l’article.

Table des matières

  1. Définition d’un intervalle
  2. Liste de tous les intervalles fréquemment utilisés
  3. Ascendant, descendant ou harmonique?
  4. Comment apprendre les intervalles de musique
  5. Exemples d’applications pratiques
  6. Pour aller plus loin…

Chapitre 1

Définition d’un intervalle

Tout simplement, un intervalle (par exemple seconde mineure) est un nom donné à un écart entre deux notes. Le nombre de demi-tons entre ces deux notes défini le nom de notre intervalle.

Prenons un exemple simple.

Lorsque vous jouez n’importe quel Do, puis le Re qui lui est juste à côté, vous obtenez une seconde majeure. Il y a 1 ton entier de différence entre ces deux notes.

Ainsi, il y aura également une seconde majeure entre un sol et un la, par exemple. Cependant, entre un mi et un fa, on a une seconde mineure, car il n’y a qu’un demi-ton de différence.

Vous vous demandez peut-être comment j’ai pu trouver ces noms: seconde majeure ou seconde mineure. C’est très simple, c’est comme du voc d’allemand. Il y a des noms pré-définis à mémoriser. Voyons la liste complète.

Chapitre 2

Liste de tous les intervalles fréquemment utilisés

Unisson0Do – Do
Seconde mineure0.5Do – Reb
Seconde majeure1Do – Re
Tierce mineure1.5Do – Mib
Tierce majeure2Do – Mi
Quarte majeure2.5Do – Fa
Quarte augmentée3Do – Fa#
Quinte diminuée3Do – Solb
Quinte juste3.5Do – Sol
Quinte augmentée4Do – Sol#
Sixième mineure4Do – Lab
Sixième majeure4.5Do – La
Septième mineure5Do – Sib
Septième majeure5.5Do – Si
Octave6Do – Do

Le tableau ci-dessus résume tous les intervalles jusqu’à 6 tons d’écart, correspondants à une octave. Veuillez remarquer que tous les exemples ont été faits à partir de la note Do, par simplicité de compréhension. Pour une tierce majeure, j’aurais très bien pu écrire Re – Fa# (2 tons).

Rappelez vous: ce n’est que l’écart entre les deux notes qui définit l’intervalle!

Chapitre 3

Ascendant, descendant ou harmonique?

Au chapitre précédent, nous avons vu les différentes possibilités d’intervalles. Cependant, il faut préciser la façon dont sont jouées nos deux notes. Rassurez-vous, c’est simple comme bonjour (quoiqu’aujourd’hui, il y a de moins en moins de personnes qui disent bonjour…).

Lorsqu’on dit qu’un intervalle est ascendant, la note la plus grave a été jouée en premier, pour ensuite atteindre la deuxième en montant sur le clavier (d’où le terme ascendant).

A l’inverse, lorsqu’on dit qu’un intervalle est descendant, la note la plus aigüe a été jouée en premier, pour ensuite atteindre la deuxième note en descendant sur le clavier.

Finalement, on parle d’intervalle harmonique lorsqu’on joue les deux notes en même temps.

Note: on ne peut pas parler d’accord, car il n’y a que deux notes différentes. Il faut au minimum trois notes différentes pour obtenir le statut d’accord.

Un exemple très important en partant du Do:

  • Vous obtenez une seconde majeure ascendante si vous jouez le Re qui est juste en-dessus du Do.
  • Vous obtenez une seconde majeure descendante si vous jouez le Sib qui est juste en-dessous du Do.

Rappelez-vous, c’est l’écart en nombre de tons qui est important, ainsi que la direction de notre intervalle. Vers le haut ou vers le bas, ascendant ou descendant respectivement.

Chapitre 4

Comment apprendre les intervalles de musique

Bien que j’aimerais mettre au point un système intégré au site web, je trouve que l’application « Perfect Ear – Ear Trainer » est excellente.

Cette application permet en effet d’apprendre les intervalles de façon très méthodique, en commençant par les plus simples et en y ajoutant, à votre rythme, les intervalles restants.

Elle vous jouera deux notes, et vous devez donner la bonne réponse parmi les différentes propositions. Préalablement, vous aurez choisi le niveau du quiz, qui est défini par la difficultés des intervalles, ainsi que leur « direction » (ascendants, descendants ou harmoniques).

Note: cette application donne également la possibilité d’apprendre les gammes, les accords, le rythme et bien d’autres choses.

Chapitre 5

Exemples d’applications pratiques

Retranscription

Comme il a été mentionné au début de l’article, les intervalles vous offrent la possibilité de retranscrire des morceaux plus facilement. Bien que j’aimerais faire un article/vidéo détaillés sur la retranscription, il faudra se contenter ici d’une très brève introduction.

Lorsque vous écoutez l’exemple suivant, il ne vous suffit de trouver que la première note avec votre piano. Ensuite, grâce aux intervalles, vous reconnaîtrez que la deuxième et troisième notes sont séparées de quintes et quartes.

Note de départ : Do, puis quinte ascendante puis quarte descendante puis quinte ascendante.

Ainsi, vous pouvez écrire sur votre partition la retranscription Do – Sol – Re – La sans même avoir joué la plupart de notes! Votre oreille vous a ainsi fait gagner du temps considérable. Et c’est important de comprendre qu’un morceau à retranscrire peut comporter des milliers de notes… alors imaginez le gain potentiel!

Les lectures mélodiques

Lorsque vous aurez devant vous une partition d’un morceau que vous ne connaissez pas, vous serez capable d’entendre dans votre tête la mélodie exacte avant même de le jouer. Ainsi, vous aurez plus de facilité à le jouer à vue, mais surtout, vous l’apprendrez plus rapidement.

Grâce à votre oreille interne, vous pourrez également chantonner dans votre tête les mélodies que vous voyez dans des livres à partitions que vous pensez acheter, avant de passer à la caisse. Ayant déjà une bonne idée générale du contenu du livre, vous diminuez le risque de faire un mauvais achat et de le regretter par la suite.

Les lectures à vue

En lien avec les paragraphes précédents, vous verrez en un clin d’oeil les intervalles harmoniques écrits sur une partition. L’image ci-dessous, tirée d’une chorale de Bach, est extrêmement parlant.

Remarquez à la main droite, la note la plus grave ne change jamais (mi). Toujours à la main droite, on remarque également qu’il y a une quarte, une quinte, puis une sixte mineure, et enfin une quinte. Ainsi, pas besoin de lire chaque note individuellement pour les jouer, mais plutôt les intervalles.

Avec l’entraînement, notre oeil s’habitue à l’espacement entre les notes sur une partition, ce qui améliore grandement notre lecture à vue.

Note: Une vidéo détaillée sur la lecture à vue sera prochainement disponible.

Chapitre 6

Pour aller plus loin…

Actuellement, nous nous sommes arrêtés à l’octave, cependant on pourrait continuer notre tableau jusqu’aux treizièmes, qui sont beaucoup utilisées à haut niveau en jazz, dans les accords et l’improvisation.

Nom de l’intervalleTons d’écartExemple
Octave6Do – Do
Neuvième mineure6.5Do – Reb
Neuvième majeure7Do – Re
Dixième mineure7.5Do – Mib
Dixième majeure8Do – Mi
Onzième majeure8.5Do – Fa
Onzième augmentée9Do – Fa#
Douzième diminuée 9Do – Solb
Douzième juste9.5Do – Sol
Douzième augmentée10Do – Sol#
Treizième mineure10Do – Lab
Treizième majeure10.5Do – La

Qu’en pensez-vous? Cet article vous a été utile?

2 réponses pour “Les intervalles de musique

  1. Merci pour cet article très complet sur les intervalles! J’ai juste une question concernant la différence entre les tons et les demi-tons… Comment distingue-t-on les deux?
    Merci d’avance pour la réponse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *