Mon équipement musical

Bonjour à tous!

Dans ce nouvel article de blog, je vous présente mon équipement musical que j’ai accumulé au fil des années. J’ai inclus tout le matériel pour PianoMusique, ainsi que le matériel que j’utilise à titre personnel.

Avant de commencer, merci de comprendre que je ne suis pas sponsorisé par les marques présentées ci-dessous. J’ai acheté tous les articles à leur prix de vente, sans favoritisme, ou demande de revue positive de la part du fabricant. Tous les avis que je donne des produits sont donc exclusivement les miens, rédigés honnêtement. Cependant, j’ai inclus des liens affiliés à Amazon. Si vous les utiliser pour acheter un produit, je gagnerai donc une faible commission.

Merci de votre compréhension et bonne lecture!

Le piano et ses accessoires

Yamaha CP88
  • Mon clavier: Yamaha CP88

Mis à part les premières vidéos que je faisais sur mon piano droit, j’utilise désormais mon fidèle clavier, un Yamaha CP88. Un piano électronique de 88 touches, pensé pour la scène, avec beaucoup de boutons de réglages pour modifier le son. 160 configurations de sons enregistrables, accessibles en quelques clics. Des sons enregistrés minutieusement à partir d’instruments réels, touches en bois, facilité d’utilisation… Ce piano est très complet.

Pour avoir plus d’informations sur le produit, cliquez ici.

  • Mon pupitre: Yamaha YMR-04

Difficile de tenir des partitions devant soi si on n’a pas de pupitre. Et malgré le prix élevé du piano, il faut acheter séparément le pupitre! Rien de bien intéressant à dire sur ce pupitre, si ce n’est qu’il est plutôt large par rapport aux pupitres des autres marques. Ainsi, il est assez pratique, car on peut avoir 4 pages devant soi sans difficulté.

Yamaha YMR-04
  • Ma housse de clavier: Yamaha SC-CP88

Pour transporter mon clavier, il me fallait une housse. Ayant eu affaire précédemment à des housses génériques bien trop grandes par rapport au clavier, j’ai cette fois décidé de prendre la housse officielle de chez Yamaha, qui est donc faite sur mesure. Elle est de très bonne facture et j’en suis vraiment très content! Heureusement qu’il y a des roulettes cependant… car si je devais le porter avec le clavier à l’intérieur, 20kg deviennent pesants au bout de quelques centaines de mètres seulement.

Behringer Ultratone K900 FX
  • Mon amplificateur de secours: Behringer Ultratone K900 FX

De tout mon matériel musical, cet amplificateur est probablement le point faible. Il s’agit d’un amplificateur entrée de gamme, comme vous pouvez le voir ici. Je l’avais acheté à un moment où j’avais besoin urgemment d’un amplificateur relativement puissant. Ce modèle était le seul que le magasin avait en stock. Il a une bonne puissance, avec plusieurs entrées dont un XLR, mais je ne suis pas très content de la qualité du son. Même mon clavier qui a des excellents sons n’est pas très agréable à écouter avec cet amplificateur. En solo, bien sûr. Je l’ai utilisé dans un groupe du Funk de 10 musiciens, et dans ce cas il était plus qu’adéquat.

Câbles audio divers
  • Des câbles, des câbles, et encore des câbles…

Un clavier ne pourra pas être entendu s’il n’est pas relié au système de sonorisation. Si vous envisagez de faire des concerts, je vous avertis: il faut être équipé. Parfois, tout est fourni sur place par l’organisateur (par exemple dans certains festivals). Parfois, il y a des boîtiers directs (DI) sur place, mais pas de câbles. Parfois, il n’y a rien du tout! Ma collection de câbles se résume donc à: deux câbles XLR de 10m, deux câbles JACK de 10m, deux câbles JACK de 3m. Avec cette modeste collection, je n’ai eu aucun problème de connexion dans de très nombreuses représentations.

K&M 18953
  • Mon support de clavier: K&M 18953

Bon, nous avons vu le clavier, son pupitre, sa housse, son amplificateur et des câbles pour tout relier. Mais n’oublions pas qu’il faut poser le piano sur un support! En réalité, j’ai obtenu ce support sans le faire exprès. J’avais commandé un autre support de la marque K&M, mais il n’était plus disponible. Le magasin m’a donc envoyé celui-ci, qui à l’époque était plus cher que le modèle précédemment acheté! Dans tous les cas, je suis très content de ce support, car il peut être ajusté en hauteur et largeur. Sans compter les micro-ajustements des vis des pieds. Ils sont très utiles pour mettre à plat l’instrument, même en jouant dans une légère pente par exemple.

Yamaha B3PE
  • Mon piano droit: Yamaha B3PE

N’oublions pas que PianoMusique existe depuis septembre 2018. Si vous êtes intéressé par l’histoire du site web, vous pouvez lire cet article. Initialement, je faisais quelques vidéos de tutoriel sur YouTube. Je n’avais pas encore de bon clavier à l’époque et je préférais donc utiliser mon piano droit. Il a désormais plus de dix ans si je ne me trompe pas. Je l’utilise encore très régulièrement, car il me muscle les doigts! J’avais en effet demandé à un facteur de piano d’alourdir les touches… Et là, elles sont très lourdes. J’achèterai prochainement des poids calibrés de facteurs pour mesurer le poids si vous êtes intéressé.

Alourdissement des touches, lors du placement des plombs
  • Mon tabouret: K&M 18040

Tout pianiste doit avoir un bon tabouret. En effet, je trouve que notre position influence beaucoup la qualité de notre son. Un seul et même piano peut sonner très différemment si vous lui mettez derrière un débutant ou un joueur avancé. Car la façon d’appuyer les touches est tout un art, qui s’entraîne pendant des années et des années! Et ce tabouret, très confortable même après plusieurs heures de jeu, permet de régler hydrauliquement la hauteur de l’assise.

Les autres instruments

Certains d’entre vous savent probablement que le piano n’est pas le seul instrument qui me captive…

Esmeralda SCG-750
  • La première guitare: Esmeralda SCG-750

Cette guitare appartenait à ma mère, il y a plus de 45 ans…! Il s’agissait d’une guitare bon marché, mais je n’ai aucune idée de sa valeur actuellement. Elle est en bon état, et m’a permis de commencer la guitare classique en autodidacte il y a sept ans. Cependant, après quelques mois, je voulais avoir ma propre guitare, même si j’avais peu de moyens. Je me suis donc tourné vers…

Miguel Almeria 1-CM
  • Ma première guitare: Miguel Almeria Model 1-CM

Et oui, je suis passé d’une guitare bon marché de 40 ans a une bon marché.. mais neuve! La facture des instruments s’étant améliorée au fil du temps, il y avait une très grande différence de qualité. Cette guitare était beaucoup plus facile à jouer, avec un son plus riche, plus rond. Ne rêvons pas, il ne s’agissait pas d’une guitare professionnelle, loin de là. Il y a sept ans, elle coûtait 350 euros neuve, en Italie. Le magasin où je l’ai achetée faisait faillite, et il me la donc vendue pour 180 euros… avec une belle housse !

Housse de guitare SoundStation
  • Ma housse de guitare de marque SoundStation

Malheureusement je n’ai pas réussi à trouver le modèle exact de cette housse. Mais si vous le connaissez, laissez-le dans les commentaires! C’est une housse très pratique, car il y a de nombreuses poches pour cordes de rechanges, partitions, accordeur, capo… Et les poignées et bandoulières sont très confortables!

Epiphone Dot Studio
  • Ma guitare électrique: Epiphone Dot Studio Cherry

Après quelques années, je me suis tourné dans le monde des guitares électriques. En effet, je souhaitais commencer la guitare Jazz, et je suis tombé sur une bonne affaire d’occasion: il y a plus d’un an, j’ai trouvé cette guitare en excellent état pour 200 euros, alors qu’elle coûtait 360 euros neuve. Là aussi, il s’agit donc d’une guitare moyen-bas de gamme, mais elle me convient parfaitement. Lorsque je saurai mieux jouer, peut-être que je me ferai plaisir en achetant une meilleure guitare.

Vox AV15
  • Mon amplificateur de guitare: Vox Combo AV15

Cet amplificateur à lampe, à mon avis, est un des meilleurs achats que l’on puisse faire pour 150 euros. Pour ce prix, il a un son de très bonne qualité! Certes, il n’est pas extrêmement puissant (15W), mais lorsqu’on monte le volume, on peut déjà jouer bien assez fort pour déranger tout le voisinage. Ce qui est vraiment sympa, c’est que lorsque le volume est bas, on n’entend même pas qu’il est allumé!

Ma basse Harley Benton
  • Ma basse électrique: Harley Benton Beatbass FL VS Vintage Series

Cette basse, croyez-le ou non, m’a été offerte! En effet, elle appartenait à une amie qui s’est initiée à la basse. Après quelques mois avec cet instrument d’entrée de gamme (150 euros environ), elle s’est achetée une Fender. Cette basse est donc acceptable pour commencer (donc idéale pour moi!) mais n’est certainement pas adaptée pour des animations ou concerts, même avec peu de public. Une fois que je serai en mesure de jouer en public de la basse électrique, je devrai donc m’en acheter une autre. Pour l’instant, j’utilise mon amplificateur de clavier (cité plus haut) pour amplifier ma basse. Pas idéal, mais au moins je n’ai pas dû dépenser!

Pearl Vision VSX
  • La batterie que j’utilise: Pearl Vision VSX

Cette batterie ne m’appartient pas, elle m’a été prêtée par un ami batteur qui possède plusieurs batteries. Même si celle-ci n’était plus jouée depuis plusieurs années, elle fait quand même très bien son travail pour un débutant comme moi. Malheureusement, le piano me prend beaucoup de temps et donc je n’avance pas autant que je voudrais. À la batterie comme à la guitare, d’ailleurs.

Les accessoires « tout-instrument »

Il y a quelques accessoires qui sont adaptés à tous les instruments… Voyons lesquels!

Casque Audio-Technica ATH-M40X
  • Mon casque audio: Audio-Technica ATH-M40X

À mon avis, ce casque est vraiment très bon pour son prix d’environ 90 euros. Il a un son de très bonne qualité, il est confortable à porter pendant plusieurs heures, et il est très facilement réglable. De base, il est fourni avec deux câbles: un très long, et un plus court. Les deux sont très utiles, et ils ont le bonus de pouvoir s’enlever du casque pour le transport. Ah, ai-je mentionné qu’il y a une fourre de transport fournie avec le casque? Si j’en parle autant bien, c’est que depuis que je l’ai acheté, je l’ai utilisé de 4 à 12 heures par jour. Pourquoi? Pour le piano, pour la guitare électrique, pour la basse, pour mon ordinateur, ma tablette, mon smartphone… J’en suis vraiment ravi!

Pupitre K&M 101 Black
  • Mon pupitre pliable: K&M 101 Black

Pour tout musicien, il faut avoir un pupitre pliable, facilement transportable. Et c’est celui-ci qui fait l’affaire pour moi. Peu cher, mais étonnamment robuste. Rien de bien particulier à dire, si ce n’est qu’il a une belle finition noir mat.

iPad Air + ForScore + Apple Pen
  • Mon lecteur de partition: iPad Air + ForScore + Apple Pen

J’ai acheté exprès cette tablette, ainsi que son stylet et l’application ForScore pour avoir toujours avec moi des milliers de partitions. Je l’ai utilisée de nombreuses fois en répétitions et parfois en concert, sans problèmes. Le stylet est très pratique pour annoter les partitions ou corriger d’éventuelles erreurs, ou changements de dernière minute. L’application permet également de créer des liens rapides. Ainsi, s’il y a une barre de reprise à la cinquième page qui nous ramène à la première page, il suffit d’un clic sur l’écran pour faire le saut! Sans cette fonctionnalité, il faudrait cliquer quatre fois sur l’écran pour passer les pages une par une… pas très pratique!

Si vous décidez d’acheter une tablette pour y stocker des partitions, n’oubliez pas d’en prendre une assez grande, et de la munir d’un étui! Pour information, ma tablette est de 10.5″, ce qui convient pour des partitions de jazz à une portée. Pour la musique classique, c’est cependant un peu petit… Si vous jouez cette musique, il vous faudrait l’iPad Pro de 12.9″.

Rode NT-USB
  • Mon fidèle micro: Rode NT-USB

Et oui, toutes les vidéos présentes dans les cours en ligne ont été enregistrées avec ce micro. Rapport qualité/prix imbattable! Muni d’un bras articulé et d’un stabilisateur de mouvement, il est très pratique à utiliser. Dommage que le filtre pop fourni par la marque ne peut pas se monter si on veut utiliser le stabilisateur…

Bouchons sur mesure
  • Mes protections auditives: bouchons sur mesure

Ces bouchons étaient assez chers (250 euros). Mais, je les utilise tous les jours depuis plus d’une année, avec un confort absolu! En effet, puisqu’ils sont sur mesure, on ne les sent pas du tout dans l’oreille. Ils sont donc très confortables et amortissent le bruit. J’ai opté pour une réduction de volume de 15dB, mais d’autres réductions étaient possibles. Je les utilise même pour mes trajets à moto, pour limiter le bruit du vent. Si vous voulez en savoir plus sur les protections auditives pour la musique, lisez cet article.

Encore autre chose?

Et bien… Oui et non. Je possède encore d’autres accessoires, mais je ne les utilise pas assez régulièrement pour les inclure dans cet article. Par contre, dans le futur, de nouveaux produits seront présents! Je me réjouis en effet d’accueillir deux nouveaux claviers dans mon studio, ainsi que de faire des articles/vidéos de revue honnêtes pour aider les acheteurs potentiels!

Et vous? Faites-vous de la musique depuis longtemps? Si oui, avez-vous accumulé du matériel au fil des années? Et si vous débutez dans le monde de la musique, quel est votre équipement?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *